« Sixième sens | Accueil | Les trois ouvertures »

16/08/2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Dans tous les cas ils sont vus .

Panoramix m'interdit de divulguer la mixture.........

e sais pas ce que t'as mis dedans, mais c'est de la bonne

C'est magique........ :-) sauf s'il fait 3 p'tits tours et s'en va !

Grâce, ta potion a réveillé Panoramix !

@JM : ich 'ta ! ........ :-)

Ben, cette photo un peu brumeuse, que même on l'aurait passée à la Javel, me fait penser à l'un de mes cousins d'obédience celtique... A quèque part dans un village entre la lande bretonne et la Suisse Normande... Le toull ma revr du monde quoi !!! D'ailleurs, il en était l'idiot mon germain tellement il était amboubal... Déjà que tout petit tout le monde le surnommait "skider".

Ben !!! faut vous dire aussi qu'il n'avait pas un physique avantageux le Ronan... Un visage poupin évoquant la fas koar... Un paysage qu'il a su modelé au fil du temps à force de picole et d'excès en tout genre. Une beg chopin comme on dit dans le coin... Bien souvent, il terminait ses journées en barrikenne didalet... Ce qui faisait les affaires du seul bristotier de la place, un lip revr de première celui-là !!!

De caractère, mon Ronan, qui n'était pas sorti de Saint Cyr, cumulait nombre de qualités... A commencer par celle de parfait genaoueg... S'il n'avait jamais entendu parler de Rimbaud et de Baudelaire, ne connaissant que les bonnes marques de bières et de vins, il possédait par contre un riche langage que, d'ailleurs, personne ne lui enviait... Une reférence mondiale en matière d'injures bretonnes... A tel point qu'il avait remporté haut la main la troisième édition du "Championnat du monde d'insultes en breton"... Une manifestation organisée par l'association "Dastum Bro-Drege" dont l'objet est de "militer pour la survie de la culture bretonne orale, alors que moins de 200 000 personnes parlent le breton"...

Ah, qu'il en avait été fier de cette victoire le Ronan... Il est vrai qu'il avait bien répondu aux trois critères qui étaient évalués par les membres du jury: élocution, réparti, et vocabulaire. Sur ce dernier point, mon cousin était un vrai puits de la connaisance "injuriesque" bretonne... Celui qui s'était fait une jolie réputation dans l'imitation du coussin brammer à l'occasion de mariages avait trouvé là sa Légion d'honneur... Pensez ! son seul titre de gloire...

Evidemment, toute médaille à son revers, et nombre de ses congénères dans le village se sont montrés jaloux... Eux, qui ne le considérait au mieux comme une pich kaoc'h, au pire comme un mab ar c'hast, en ont été pour leur frais... Définitivement, le marmouz kaoc'h leur avait rabattu le caquet...

Une bien belle revanche sur la vie, cette c'hwezerez...

Trois petits tours et puis s'en vont...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Catégories