« Au bloc | Accueil | Maison improbable »

22/05/2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bonjour,

Bon, ben ma petite dame, venir de Vendée pour écrire directement au général, fallait pas !!! Tout ça fait de la route pour pas grand chose... Au moins, votre gentille lettre qui sent bon la vieille France aura fait la une de ce blog durant quelques jours... Croyez bien que j'en suis tout fier...

Une chose m'étonne cependant... En effet, et à vous lire, j'ai l'impression que vous n'êtes pas au courant. Il est vrai que votre région est assez reculée et mal desservie, mais quand même... Vous vous adressez au général comme s'il était encore vivant !!! On ne vous l'aura pas dit alors !!! Halalalalala, l'information ne passe pas aussi bien que depuis Londres.

A l'heure qu'il est, cela fait longtemps que "l'étoilé" bouffe les pissenlits par la racine... D'ailleurs, doit plus y en avoir... Ni de pissenlits... Ni de général du reste... Mais Dieu est là et c'est tant mieux... Il va rouvrir toutes les raffineries... Epicétou...

Belle journée et à bientôt.

On ne peut jamais définir la couleur d'un délire. On l'expose et chacun "l'interprose"

Oui j'ai aussi pensé à la thématique
Quant à se libérer du poids de l'histoire, c'est un doux rêve
On est dans la cinquième république, sous le code Napoléon et on rêve des lumières ...

par contre, pour ceux qui aiment les thèmes et sont sec, "lettre à ....". La photo étant un formidable vecteur de message.

Libérons nous du poids de l'histoire, de toute façon l'espèce humaine se caractérise par son incapacité à tirer des leçons du passé (la chienlit c'est lui !)

On pourrait faire un film avec nos illustres personnages au 21 ième siècle

Et à chaque fois je prends une voie romaine limitée à 90

Je suis dans une région où il est assez difficile d'aller chercher son pain sans mettre un pied dans l'histoire et de trouver ici où là des petits mots.
Tantôt le général, tantôt Napoléon (y'a une bonne pâtisserie), Voltaire, Diderot, Renoir etc
Et de relire notre siècle
Et de me demander ce qu'ils auraient fait
Et de lire ces petites lettres
Parfois drôles, souvent poignantes, voire dramatiques
Il m'arrive d'en écrire

À défaut d'un pèlerinage à Colombey ! ...... :-)

Une nostalgique...........

Mais c'est quoi cette connerie , ça sent un peu la France rance .

Je ne comprends pas cet envoi. Une volonté de retour vers un régime militaire ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Catégories