« Trait Richter | Accueil | Traits tirés____________________ »

03/05/2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

J'ai dû oublier le codage ce matin.
Je débarrasse le plancher.

@Th : L'incertitude ne valait que pour moi et Tévi, pas pour ceux qui allaient regarder la photo. J'ai voulu expliquer au rédac chef du thème le sens de cette photo mais ça n'avait pas vocation à être publié avec la photo. C'est le choix de Tevi. Bon? mauvais? Peu importe. Dans mon boulot aussi, j'ai des certitudes et heureusement mais concernant la photo, on est dans un autre rapport,impalpable et plus sensible où l'incertitude est souvent de mise d'où l'en-tête du message. Hélène a très bien résumé le pourquoi de cette photo.
Porspoder ou Argenton?
@Tévi : Merci pour la publication et le plaidoyer.

@Louis : En prenant la photo, j'y ai pensé mais ce thème venait de se finir. Bon, pour le titre, heu...-)
@ Grâce : merci.
@Jiphone : Action, réaction -))
@ Hélène : En peu de mots, vous avez réussi à dire ce que j'ai ressenti en passant à cet endroit et pourquoi j'ai fait cette photo "ratée" qui ne pouvait que l'être compte tenu des conditions de lumière et de l'appareil en ma possession. Merci.

Damien, fais un copier coller. :-)

Bonjour,
Pénible de faire un long commentaire pour répondre et de ne pas le voir s'afficher. Je vais donc faire court et en plusieurs messages. Désolé pour la rafale.

Salut Damien. Pour moi ta photo rentre bien dans le cadre du thème, puisque nous y voyons cette chaise roulante...elle évoque forcément ceux qui n'ont plus la mobilité de leurs jambes et ceux qui attendent des années voire attendent toujours pour des structures adaptées à la chaise ! ... un véritable parcours du combattant !

parce que j'aime bien la pluie...

Thierry ...., alors pourquoi tu dis que...... la pluie......... ?

Une précision, quand je ne suis pas à l'étranger (aujourd'hui au Bénin) je vis dans le Finistère nord, à 100m de la mer. Et je m'endors berçé par le vent, le signal du phare qui éclaire régulièrement notre chambre, le bruit des vagues. Le plus beau pays du monde.

"devant le lit, le clair de lune
Comme si la terre était couverte de givre
Je lève les yeux, je contemple la lune
je baisse la tête, et je pense à mon pays natal"

Li Po

C'est promis, Thierry, je vais prendre des cours de thierry h. Pour l'instant, pour moi, c'est une langue étrangère qui ressemble au français mais où les mots ont un sens différent de la langue que je parle.

j'en aurais peut etre fait un panoramique de cette photo

Puisque l'on parle d'autre chose je dirais que j'ai l'impression de rentrer dans un funérarium avec ce debut de couloir flou et cette lumiere froide elle me procure une sensation presque angoissante , une drole d'impression !

Surprise est signe de nouveauté Contente de t'avoir surprise Thierry, Tes certitudes te viennent de tes expériences comme nos doutes qui nous imposent la compréhension de la différence. Serais-ce pour ça que sans ton expérience du terrain nous pouvons comprendre ta ligne? Serait-ce pour ça que ton "expérience" ne comprendrait pas les bretons.? Thierry ton expérience nous intéresse , n'oublie pas la notre.
Reçoit mon sourire.

Bon, relis-toi Tévi... et Jiphone apprend à lire aussi. Ceci dit, vexé, non, surpris, oui, un peu.
Malheureusement j'ai des certitudes et dans mon métier j'ai intérêt à en avoir un peu sinon il y a longtemps que je serai parti planter des patates en Bretagne, ou il ne pleut que sur les cons !

Enfin de compte cette image elle pourrait dire. ...?
On n'a pas forcément tout pour réussir mais la force d'aboutir. les lignes les plus claires sont parfois "impénétrables" .
On prend le flou............ ça permet de chercher et d'inventer.
Lorsqu'une image n'est pas parfaite elle donne la possibilité de poser une autre question , non? La lumière, oui, l'ouverture du machin aussi, l'exposition pourquoi pas..... Mais le fond du: pourquoi tout ça? Qui la pose ? sinon l'erreur.
Le parfait ,brille et n'a rien a changer. Le parfait est admirable lorsqu'on cherche à l'atteindre SANS jamais le toucher.
Oh lalalala lorsque je m'étale sur une image qui m'inspire........... je m'impose. Excusez je me retire........

D'ailleurs, ça me donne une idée de blog ...

Thierry, il faudra que vous appreniez à lire les textes un peu longs plutôt que de sauter sur un mot, une expression, une phrase.
C'est assez vrai que tout seul dans ses certitudes on est toujours un peu con ou au moins limité.
Moi le premier.
C'est la rencontre avec l'autre qui enrichit.
C'est pour ça que j'ai fait des blogs à une époque.
Même si certains pensaient que c'était des blogs de cons et que j'étais chef d'escadrille, j'ai trouvé ça enrichissant.

ohhhhhhhhhhh Tu vas jouer au susceptible Thierry,! et puis pourquoi te sens tu visé? T'es sur que je parlais de toi? Tu peux en douter...... Je ne faisais qu'une généralité pas très fine je l'avoue; Aller Monsieur....... repassez quand vous voulez. :o))

Tévi : "Thierry .... la certitude rend les gens cons.."

Bon, ben... c'est gentil d'être passée

Louis je suis honorée que tu suives mes élucubrations.......................Je braconne et c'est très excitant. ;o))

@ Thierry: Le doute n'empêche pas l'action. Et se poser des questions a toujours été une façon d'avancer. La certitude rend les gens cons.
Partager ses interrogations provoques des réponses aux couleurs si différentes.
Il est possible que Deniel est senti une émotion et les émotions sont si floueeeeeeees.
Sont image en transpire. Le rêve réel d'une réalité si infirme.

Je l'aurai titré : "j'ai invité le diable et j'ai couché avec: mon dieu!!!" et je l'aurai proposé pour le thème "l'empire des sens" .....Pourquoi pas ?

Un gros flou va bien avec l'idée du rêve. Bon, va pour ceux qui plane dans le coton, mais mes rêves sont plus fous que flous...(soyons réalistes, demandons l'impossible).
Si toi même tu ne sais pas si ça rentre dans le thême, alors nous, que pouvons-nous dire. C'est à toi de la savoir et de nous convaincre, pas l'inverse.

En tous les cas ... ce qui est bien dans les rêves , c'est que... tout le monde peut voler.
Les lignes sont si floues qu'on a tous les jambes dans du coton. Et si on monte les escaliers de l'image tu crois qu'on peut plonger ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Catégories