« Gervaise | Accueil | Menilmontant »

17/11/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Un petit nuage dans la chambre…
;)

j'aime bien ces jeux de société ou il faut changer la place des mots pour refaire des phrases, celui là il est coton !

Il a essayé de passer inaperçu le cher Abbé. il a essayé de montrer la pauvreté.
on l'a vu et montré ( il le fallait ). la liberté est a tous. Riches ,Pauvres,entre-deux, entre rien, entre tout,liberté de chercher, comme de ne jamais trouver.
Mais avec des moyens certains pensent que la connerie est ........ plus vivable.
Mais sans moyens la misère est ... plus "crevable"
Un problème est posé réellement vitale, simplement humain.
On cherche et on excuse , on condamne.
Je n'affirme rien
je doute de "c' eux" qui savent.
Si chacun était et savait que son avenir
ne dépend que de LUI.
Sans compter sur personne...
Ils seraient libre de choisir
Entre le cadre et le non cadre.
Je pense que certains l'on déjà
Choisit et d'autres l'on subit.
Les faibles sont partout
Avec ou sans accessoires.
On sombre avec ou sans biens.
Justice est faite.
Le malheur n'appartient pas qu'au pauvres.
Si le pauvre passe son temps à survivre
l'autre remplit son temps à vivre.
Il sur vit aussi.
Je dois choisir?
Ok je choisis de m'adapter et de ne pas gâcher
ni le peu ni le plus.
Je cuisine ma vie ,
Avec les ingrédients de l'instant.
L'air du temps est
la Sauce de mes instants.
je suis PRESENT,
Et invente l' Avenir.
Monsieur l'abbé ,
je pense avoir compris.
Merci.

En réponse à Zap : cette photo n'a jamais été publiée.
Je l'ai trouvée dans ses archives.
C'était au moment de la création d'Emmaus, dans sa petite chambre parisienne.

Ah le bel apôtre!

Benjamin, je ne parle pas de couleur ni de noir et blanc, je ne renie absolument pas le progrès, la preuve, je communique avec toi par internet et non pas, par pigeon voyageur. Ma remarque visait simplement "certains" qui pensent que posséder un appareil photo dernier cri ou haut de gamme, feraient de bonnes et meilleures photographies, évidemment cela aide, mais ce n'est pas tout.

Ne sommes nous pas influencés par l'Abbé Pierre et ce qu'il représente encore aujourd'hui, plutôt que la qualité de l'image ? quoiqu'il en soit : j'admire le personnage, j'admire la photo et ne veux y voir aucun défaut.
Quel bel interlude tu nous fournis là Laurent.
Merci Monsieur d'Hoste de nous faire partager ces moments là, les vôtres. Bravo pour votre première expo... Comme quoi : il n'y a pas d'âge pour ça. EXCELLENT

Ce portrait il fallait le faire. L'abbé Pierre dans sa jeunesse, la coupe de moine, la barbiche devenue célèbre, le regard emprunt de détermination, de force; la force d'un rêve. La lumière douce et diffuse sur le visage crée une espèce d'aura a cet homme qui deviendra un saint moderne. Je regrette un peu le format carré, que je ne trouve pas propice au portrait. C'est une photographie, un tableau, une icône, une histoire. Merci M. d'Hoste d'avoir ajouté cette image à notre humanité, pour l'éternité.

Bruno, je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement qui voudrait dire que la télévision d'aujourd'hui n'a rien à envier de la télé noir et blanc d'il y soixante ans ! C'est un non sens et surtout un déni du progrès. On peut être nostalgique de ces années là pour des tas de raisons mais certainement pas parce que l'argentique est passé au numérique. Les appareils d'aujourd'hui n'ont absolument rien à envier aux technologies d'hier, ou alors faut être vraiment old school...

Je suis persuadé de l'avoir déjà vue, mais où ???
Comment oublier ce regard et ce visage ?
C'est une bonne photo puisque je m'en souviens ;o)))

Vraiment un superbe portrait, tout en douceur, comme ce regard bienveillant. C'est là que l'on remarque que les appareils de l'époque et le savoir faire, n'ont rien à envier aux appareils modernes d'aujourd'hui.

Très beau portrait d'un grand homme dont les combats sont toujours d'actualité.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Catégories