« A la manière d'Andreas Gursky | Accueil | Sang et or (à la manière de...) »

14/05/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pas sûr qu'Helmut eut gardé les sous-vêtements. Une composition Jelushkienne qu'un certain Sigmund aurait eu à cœur de commenter.

à Grâce:
La coquille St-Jacques a été percée, à la perceuse, elle tient par un fil blanc de 1m50 collé au plafond.

La dame est découpée chez catalogue 3 Suisses. Son bras est imbriqué dans la coquille.en suspension.
Jelush a dessiné un espèce de lézard qu' il a peint puis découpé puis collé par la tête sur la coquille de la dame.
Une autre coquille est au sol pour faire surgir la bête.
La seule manip photoshop est le rectangle noir que j' ai mis moi même en expliquant à J. qu' il pouvait y avoir des problèmes de droit d' auteur.

@ Jelush : ton modèle est masqué ! Maria a l'oeil. Ton découpage est fait uniquement sur la bête ? le reste de ta photo me semble trop parfait....
Comme Laurent, les nanas t'inspirent dit donc, celle ci est un peu vieille pour toi... :-)

Tu débordes d'imagination Jelush! ;)

effectivement Maria, on a un point commun avec Jelush ...
les femmes m'inspirent.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Catégories